Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Né en 1950 d'une mère française et d'un père américain, Jim Fergus, chasseur, pêcheur et cuisinier hors pair, est chroniqueur dans de nombreux journaux américains. Il a sillonné seul avec ses chiens le Middle West pendant plusieurs mois, sur les pistes des Cheyennes afin d'écrire ce livre. Mille femmes blanches est son premier roman est a obtenu le prix Femina du premier roman étranger.

Cette épopée fabuleusement romanesque, qui s'inscrit dans la grande saga de l'Ouest américain, a été un événement lors de sa publication aux Etats-Unis. Elle a été encensée par les plus grand écrivains américains, dont Jim Harrison qui a salué " ce roman splendide, puissant et exaltant ".

 

 

 

LES MILLE FEMMES BLANCHES
LES MILLE FEMMES BLANCHES

"Accompagné d'une délégation d'hommes de sa tribu, le " chef et grand homme-médecine " cheyenne Little Wolf entreprit au mois de septembre de l'année 1874 de traverser les terres américaines jusqu'à Washington dans l'intention expresse de négocier une paix durable avec les Blancs. Le chef indien fut reçu avec la pompe normalement déployée pour un chef d'Etat étranger.

Le Chef alla droit à l'essentiel : " A cause du mal que vous avez apporté avec vous nous sommes maintenant peu nombreux. Le peuple disparaîtra bientôt comme les bisons de notre pays. C'est pourquoi nous avons l'honneur de demander le présent de mille femmes blanches. Nous les épouserons afin d'apprendre, à nous et à nos descendants, la vie nouvelle qu'il nous faudra mener quand le bison aura disparu. En échange des mille femmes blanches que vous nous confierez nous vous donnerons mille chevaux ".

Après la tempête que cette proposition avait soulevée, le président et ses conseillers reconnurent en privé que le projet d'intégration prôné par Little Wolf n'était pas dénué d'un certain sens pratique. Ainsi naquit le programme secret " Femmes Blanches pour les Indiens " ou FBI comme on l'appela dans le cercle présidentiel.

Little Wolf

Little Wolf

Couverture du livre

Couverture du livre

Président  Grant

Président Grant

Introduction

Les guerres indiennes font rage depuis des années. Les colons, continuent d’arriver de plus en plus nombreux, les villes du Nord-est sont par trop encombrées de chômeurs et la petite et grande criminalité ne cessent d’augmenter. La solution : les envoyer coloniser de nouveaux territoires !

En 1874, un des grands chefs Cheyennes, Little Wolf, sentant cette pression sans cesse croissante, se rend à Washington avec une proposition à faire au Président Grant.  En échange de mille chevaux, il demande mille femmes blanches ! Le marché a pour objectif final de fondre les prochaines générations en un peuple unique.

 

 

 

 

LES MILLE FEMMES BLANCHES

Ces femmes en se mariant avec des hommes de son peuple feront des enfants qui assimileront mieux la civilisation blanche et la transmettront à son peuple. Il voit par ce métissage, le moyen de mettre fin aux guerres incessantes entre les blancs et les Cheyennes.

Little Wolf est renvoyé avec indignation, lui et sa suite, furent chargé dans une bétaillère et durent quitter la capitale sous une escorte armée.

Cependant, en coulisse, le gouvernement des Etats-Unis accepte cette proposition. Le projet portant le nom FBI (femmes blanches pour Indien) est alors mis en place. Il vide les prisons et les asiles des femmes pour les donner aux Indiens en leur offrant l’absolution ou la liberté sans condition, sous réserve de s’enrôler.

 Beaucoup accepteront se disant qu’elles n’ont rien à perdre. D’autres femmes d’origines et parcours contrastés répondent à l’annonce parue dans le journal « La Tribune » qui demandait des épouses pour les colons de l’Ouest.

 L’annonce disait ceci : si vous êtes une jeune femme en bonne santé, prête au mariage, et en âge de donner la vie, si vous aimez l’aventure, l’exotisme et les voyages, présentez-vous à l’adresse suivante mardi matin, douzième jour du mois de février de l’année 1875 de Notre-Seigneur, à 9 heures précises

Partager cette page

Repost 0
Published by WRCF - dans Histoire et aventure